Paroisse Protestante de Quaregnon

Histoire

Au cours de sa séance du 11 janvier 1965, le Consistoire de la paroisse de Quaregnon accepte l'offre faite par Monsieur Joseph Richelle, trésorier de l'Eglise Chrétienne Missionnaire Belge, relative au don d'une cloche en provenance de la Suisse.


Le 5 avril 1965 la généreuse donatrice Madame Blanche Warnery, habitant Lausanne, dans une lettre adressée à Monsieur Léopold Schümmer, pasteur de Quaregnon, écrit : "Par l'intermédiaire de l'Entraide des Eglises protestantes suisses et de Monsieur le pasteur F. Gschivend, j'apprends avec joie que la cloche que j'ai offerte à l'E.P.E.R. allait rejoindre votre paroisse.  C'est une cloche qui a été fondue à Aarau, Suisse, pour être placée à l'entrée d'une maison que j'avais à Locarno (Suisse).  Les veilles de fêtes religieuses, j'aimais à la faire chanter; j'avais dit à Monsieur Gschivend que j'aimerais (ayant vendu ma propriété) que ma cloche trouvât un lieu où elle appellerait à la prière et à l'adoration, cela pouvait être en Suisse, à l'étranger, en Afrique ou plus loin encore.  Et voici que c'est à Quaregnon qu'elle est destinée !  Que Dieu en bénisse son appel pour tous ceux qui l'entendront."

Cette cloche nous est parvenue au début du mois de novembre 1965, elle porte l'inscription latine "OMNE TEMPUS AETERNITAS"  ( tout temps est éternité). 


Monsieur Joseph Deneubourg s'offre à construire un clocheton à ossature métallique audessus de la salle du Consistoire pour y installer la cloche, ce qui fut fait au début de l'année 1966.


L'inauguration a eu lieu au cours du culte du 6 mars 1966, la prédication eut pour sujet Eccl.1/1 à 18.  Vanité des vanités ...  Avertie de cette inauguration, Madame Warnery adresse au Consistoire ces quelques mots : "Votre lettre par laquelle vous me faites part de l'inauguration de la cloche que j'ai offerte à la paroisse de Quaregnon m'est bien parvenue et je vous en remercie.  C'est de tout coeur et par la prière que m'associant à vous je prendrai part à cette cérémonie à laquelle je regrette de ne pouvoir assister. 

Que Dieu bénisse cette cérémonie et toute votre paroisse."


En 1970, un recouvrement de protection, en zinc, est placé sur le clocheton par Monsieur Alfred Adam, paroissien de l'Eglise de Pâturages.

Au début de novembre 1972, la commande de la cloche est électrifiée par Monsieur Joseph Deneubourg mais l'incendie du temple, survenu le 10 décembre 1972, n’a jamais permis l'utilisation de ce système de commande électromécanique.

Depuis ce jour, notre cloche attend un lieu adéquat qui lui permette de chanter à nouveau.

La cloche

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

OK