Histoire

Communauté de Quaregnon 1892 - 1896

1892

Adrien Paul Edmond DURAND est né à Liège et a passé sa jeunesse en Flandre, dans la famille Isebaert.  Il obtient son diplôme de théologie à l'école de l'Oratoire à Genève où il a pour professeur son père, Jean Louis François Durand, rentré en Suisse après un ministère de plus de trente ans pour la Société Evangélique Belge.

Le dimanche 26 juin 1892, il s'installe à Quaregnon, au numéro 2 de la place du Rivage; il est chargé simultanément de la petite Eglise de Taintignies dans le Tournaisis.  

Une tentative d'évangélisation à Fouleng et à Lombise se solde par un échec, les Seigneurs de la localité exerçant des pressions sur la population.  Néanmoins, des traités, Nouveaux Testaments et "Paix et Liberté" sont distribués régulièrement.

Dans sa paroisse, le pasteur Durand établit comme règle que c'est au sortir de l'Hôtel de Ville que les nouveaux époux doivent recevoir la bénédiction nuptiale et non le dimanche suivant leur mariage comme de coutume.

Durant l'automne 1894, une société de tempérance voit le jour avec l'aide des paroissiens de Boussu.

Sous la conduite du pasteur Durand, un terrain est choisi pour l'érection d'un nouveau temple.

L'inauguration de ce temple à peine terminée, le 20 septembre 1896, le pasteur Durand quitte Quaregnon pour prendre en main avec son épouse Maria Burckner la nouvelle station de Fontainel'Evêque.

Il décède le 20 juillet 1919.


15 novembre 1896

Frédéric Auguste THIEBAUD est né à Fleurier, en Suisse, le 18 août 1872.  Il étudie à la Faculté de théologie de Neuchâtel puis à Edimbourg et à Berlin.

Il est consacré au temple de Neuchâtel le 3 novembre 1896, mais débute son ministère au sein de l'Eglise Chrétienne Missionnaire Belge.  Le 15 novembre 1896, il est le premier pasteur à être installé dans le nouveau temple; son prédécesseur n'y a prêché que durant quelques semaines. Monsieur Thiébaud est hébergé chez Monsieur et Madame François Godart-Mathieu, au 81 de la rue des Vaches.

Il organise aussi des réunions d'évangélisation au Grand Hornu, à Obourg et à Havré, présidées par des membres de la station.  Ces réunions, d'abord interdites à Hornu par les autorités, n'y rencontrent ensuite plus aucune opposition.  Une école missionnaire est rouverte à Hornu, qui devient une annexe de Quaregnon jusqu'à la nomination d'un pasteur, Monsieur Granjean.

Le jour de l'Ascension, des rencontres entre les Eglises du Borinage sont organisées.  Durant son ministère, le troisième dimanche du mois de mai 1898, se tient la première assemblée d'Eglise de la station.  Quant à la société de tempérance, elle double ses membres actifs et ses adhérents.  

Ce groupe joue un rôle important au sein de la communauté puisque de nombreuses familles connaissent ainsi l'Evangile.

L'événement marquant du trimestre a été l'inauguration du drapeau de la société de tempérance : un cortège a parcouru les rues du village ... une séance au salon communal a clôturé la fête et a attiré un nombreux public ... près de 800 personnes ont désiré adhérer à la société.


Le 1er novembre 1902, la station accueille le congrès des sociétés de tempérance se rattachant à l'ETOILE BLEUE.  La société de tempérance  ouvre un café de tempérance à proximité du temple, rue Courbelette, chez Désiré Urbain.

L'ETOILE BLEUE, dès son origine, à la fin du 19ème siècle, se refuse à exiger l'abstinence.  Elle estime au contraire que la tempérance est suffisante.  Quaregnon envoie des délégués pour la première fois au Congrès de Namur en 1897. 


Le 30 avril 1903, le pasteur Thiébaud quitte Quaregnon pour Seraing, puis il rentre en Suisse où il accepte la chaire de Théologie systématique et d'Histoire des religions de la Faculté de Neuchâtel.

Il revient à Quaregnon le 19 septembre 1908 pour épouser Clotilde Louise Mathieu, une de ses anciennes paroissiennes ...  Le mariage est béni par le pasteur Ernest Leuba.  Le 30 juin 1909, à Quaregnon, Clotilde donne le jour à une fille, Marie-Louise.


Monsieur Frédéric Thiébaud décède à Neuchâtel le 13 décembre 1933.  Durant vingt-trois ans, il a été le rédacteur du Journal Religieux des Eglises Indépendantes de la Suisse romande.

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

OK