Paroisse Protestante de Quaregnon

Histoire

1685

Le 16 octobre, l'Edit de Nantes est révoqué par Louis XIV.  Le 29 octobre, Frédéric Guillaume dit "Le Grand Electeur", Electeur de Brandebourg et Duc de Prusse signe l'Edit de Potsdam.  Cette déclaration ouvre aux réfugiés une retraite sûre et libre dans toutes les terres et provinces sous sa domination.  En outre, elle offre des terres aux agriculteurs, le droit de bourgeoisie aux citadins, l'entrée dans les corporations aux artisans, des privilèges aux manufacturiers, des honneurs aux nobles et à tous une organisation ecclésiastique leur permettant de célébrer le culte dans leur langue maternelle soit en français soit en wallon. Bon nombre de protestants du Borinage se réfugient en Allemagne et, parmi ceux-ci, quelques familles de "Caregnon et du Pasturages de Caregnon", de Wasmes, d'Hornu s'exilent : ils sont protestants ... Defrise, Biévelez Marie épouse Gain Pierre, Goffriez Pierre et Abraham, Laurent Elie, Huart, Flament Marguerite, Goffriez Florence ... 


Avril 1687

Trente-neuf émigrés, tous de Quaregnon, gueux ou huguenots, sont à Francfort sur le Main : ils ont fui les persécutions après la révocation de l'Edit de Nantes.  En effet, les persécutions sporadiques de protestants et d'émigrés huguenots se déclenchent dès 1652 dans les Pays-Bas espagnols mais aussi sans doute suite aux guerres du Roi-Soleil.  Pour mémoire, il faut se rappeler que dès 1667, Condé et Saint-Ghislain sont prises par Louis XIV et que lors du traité de Nimègue (1679), Bouchain, Condé et Valenciennes sont définitivement annexées.

En 1661, les "commissaires enquêteurs" sur l'Edit de Nantes débutent leur sinistre besogne d'interprétation "à la rigueur".


1727

Jean Destrebecq est né en 1686 au "Pasturages de Quaregnon" et y demeure.  Il  sait lire et possède une Bible.  Il en fait la lecture à quelques-uns de ses voisins. En 1727, après avoir voulu acheter une Bible d'impression de Hollande, il est accusé de prosélytisme, arrêté et incarcéré par les autorités montoises. Après cinq mois d'emprisonnement, il est de nouveau interrogé puis relâché. 

Revenu dans son village, où il exerce le métier de charbonnier, il retrouve sa Bible et en reprend la lecture auprès de ses voisins, chaque fois qu'il en a l'occasion. 


1762 

Une liste de membres de l'Eglise hors Tournay, dressée au début de 1762, signale une demi-douzaine de fidèles du  "Pâturages de Carnion, près de Mons". 


1825-1826

Félicité Angélique Cavenaille née à Quaregnon, est baptisée par le pasteur Jonathan de Visme au temple de Dour le 24 avril 1825.

Pierre Antoine Cavenaille né à Quaregnon, est baptisé par le pasteur Jonathan de Visme au temple de Dour le 22 octobre 1826. 


1839

Un rapport de Monsieur Augustin LEFEBVRE du 13 octobre 1839 relate une tentative d'évangélisation sur le territoire de Quaregnon et signale la présence de Monsieur Louis Joseph MATON, évangéliste, conducteur de la paroisse de La Bouverie.

Louis Maton, né à l'aube de l'année 1775 à Esquéheries, dans le département de l'Aisne (France), est marchand ambulant.  Il est ancien de l'Eglise d'Esquéheries et parle de l'Evangile.  Vers 1825, il "abandonne cheval et carriole" et se consacre à l'évangélisation pour la Société des Missions d'Europe (European Missionary Society).


La Gazette de Mons du 17 octobre 1839 publie : On nous adresse de Wasmuël, petit village près de Quaregnon, les lignes suivantes avec prière de les insérer : 

"Wasmuël, le 16 octobre 1839, Monsieur le Directeur de la Gazette de Mons, il paraît que le protestantisme veut réparer dans le Borinage tout ce qu'il perd en Angleterre et ailleurs.  Un de ces prétendus Apôtres avait entrepris depuis quelques semaines d'infiltrer la réforme dans la paroisse de Quaregnon jusqu'alors vierge de toute erreur.  Malheureusement pour le prédicant, un homme plus éloquent, plus influent que lui, monta en chaire dimanche dernier, 13 courant, et dans deux instructions aussi claires qu'entraînantes, il terrassa l'erreur et fit briller la vérité dans tout son jour.  Le coup fut mortel pour la secte : toute la paroisse indignée se leva comme un seul homme, et ce même jour le Prédicant quitta Quaregnon, pour n'y plus revenir." "Au cours d'une réunion d'évangélisation, Louis Maton sera lapidé et terrassé ..."

Communauté de Quaregnon 1685 - 1839

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

OK